Le métier Auteur Illustrateur

ALEXIS FERRIER

AUTEUR ILLUSTRATEUR

 

Illustrateur pour la jeunesse depuis dix ans, Alexis FERRIER est un passionné d’images. Images de rêves et de réalité, tout un cocktail pour créer personnages et intrigues. L’inspiration ne lui vient pas seulement d’un déclic de l’esprit mais de voyages et de rencontres. Ses premiers métiers furent la mise en page et la photographie. C’est grâce à cette dernière qu’il a découvert des lieux magiques tels que le désert du Sahara au mois d’août et la forêt tropicale à la mousson. C’est un véritable régal pour un illustrateur que de se retrouver face à ses propres personnages ; serpents jaunes rouges verts, caméléon furax, iguanes turquoise, mygales bleues et timides, requins de récifs trouillards, chiens jaunes enragés du désert et bien d’autres choses sans noms.

 

Autre jungle celle de l’édition. Alexis FERRIER troque sa machette contre des rendez-vous auprès des responsables de collection. Son expérience de maquettiste aux éditions Messidor la Farandole lui est utile pour présenter ses projets de livres. De plumes en pinceaux une vingtaine de livres sont nés de ses crayons avec de formidables textes réalisés par des auteurs comme Henriette Bichonnier.

La collaboration avec de bons auteurs est essentielle dans le métier d’illustrateur. Si les mondes de l’écrivain et ceux du dessinateur sont en phase, le mélange a toutes les chances d’être réussi.

Un des virages importants dans la vie professionnelle d’Alexis Ferrier est sa première rencontre avec de jeunes lecteurs. Quel plaisir que de parler avec ces enfants gourmands de tout savoir sur un auteur illustrateur.

Alexis explique aux enfants la chaîne de l’édition.: en partant de la première idée d’histoire jusqu’à la vente en librairie en passant par le façonnage à l’imprimerie leur permettant ainsi de comprendre comment se fait un livre et d’en faire un objet familier.

Mais comment aller plus loin dans ce travail de présentation du livre ? En faisant un livre avec des enfants bien sûr! C’est une aventure formidable et ambitieuse, mais tout à fait réalisable.

Certains esprits obtus diront que c’est une utopie. Libre à eux de penser ce qu’ils veulent pourvu qu’ils n’entravent pas un projet de ce type.

Alexis Ferrier a réalisé une centaine de livres avec un public allant de l’école maternelle à l’IUFM. Certains de ces livres sont vendus en librairie, gage de qualité du travail entre les “élèves” et l’auteur illustrateur. C’est en 1993 qu’Alexis fait son premier livre avec des enfants de l’école maternelle Casanova à Romainville. C’est “ Le Monstre de la Cappadoce”.

Puis viendra un album d’envergure : “Les Contes du Nord Ouest” cent pages, quatre cents enfants de la maternelle au collège de la ville de Grandvilliers ( Oise).

Ce projet n’a été réalisable qu’avec des partenaires solides comme une directrice d’école maternelle fonceuse.

Alexis Ferrier a réalisé par la suite de nombreux albums avec des enfants tels que “Les p’tiots Monstres “ ou “Célinacadabra”. Ce dernier a été construit avec des enfants en grande difficulté scolaire et parfois familiale. La DRAC et la mission RMI ont été partenaires de cette opération.

Le principe de fabrication d’un livre d’édition ou la diffusion restreinte avec des enfants est simple : chaque enfant du groupe doit lancer idée après idée pour construire l’histoire.

Le rôle de l’auteur illustrateur est de guider les enfants dans la cohésion du récit et dessiner les scènes de l’histoire peu à peu.

Dès lors qu’un travail de création est amorcé, on ne sait pas du tout quelle histoire va être inventée. Les choses se mettent en place au fur et à mesure des rencontres. La durée des interventions varie suivant le projet, entre une ou dix journées de travail avec les enfants.

Ensuite pour l’impression, il peut s’agir soit de textes et dessins photocopiés, soit d’un vrai livre d’édition diffusé en librairie. Le plus important dans ces projets est de pousser l’enfant dans sa créativité et de lui faire prendre conscience que le travail sur le texte est comme une illustration qui se met en place, avec ses couleurs, ses formes et sa force.

L’enfant va donc prendre confiance en lui face à l’orthographe et la grammaire, puis en tirer de la fierté. Par cette expérience, les jeunes auteurs sauront tout sur la fabrication d’un livre et en liront d’autres avec un œil nouveau.

Si les enfants ont beaucoup de plaisir à créer un livre c’est aussi un travail extrêmement gratifiant pour l’auteur illustrateur qui du coup, lui aussi va voir naître de nouveaux textes et livres.

Ce travail d’intervenant amène Alexis Ferrier à voyager dans toute la France et à l’étranger comme en Suisse, en Irlande, en Angleterre, en Norvège et à rencontrer des enfants français et étrangers. Le dessin n’a pas de frontière évidemment. Les univers abordés par Alexis sont multiples : sorcières, dragons, gargouilles et citrouilles sont une chose, mais la prévention-santé et les droits des enfants sont autant de thèmes qui lui sont chers.

Parallèlement à son métier d’auteur illustrateur, il a une passion : la sculpture. Passionné de science-fiction depuis son jeune âge, il réalise des créatures extraterrestres à base de matériaux de récupération ainsi que des costumes de robots et d’aliens qu’il expose dans des galeries d’art.

Ponctuellement Alexis pratique la sculpture avec des enfants.

C’est un autre travail que celui du livre mais tout aussi intéressant. Alexis Ferrier partage son travail entre l’édition et les rencontres avec des enfants. Parfois édition et ateliers d’écritures se rencontrent pour des résultats surprenants.