EXPOSITION A LA CITÉ DES SCIENCES

 Alexis Ferrier a présenté ses travaux à la Cité des Sciences dans le cadre de l’exposition :  

 Science et fiction, aventures croisées

 Etaient exposées :

 Des navettes spatiales, des photos montages d’espace et toute une ribambelle

de créatures venues d’autres mondes.

 L’exposition se tenait au :    

 Carrefour numérique de la Cité des Sciences et de l’Industrie-75019 Paris 

du 23 octobre 2010 au 30 avril 2011.

Ps : lors de la visite, les aliens ont du être tenus en laisse et les blasters laissés

au vestiaire.

Chemin dans l’univers de la science-fiction:

 Alexis Ferrier est tombé tout petit dans le vortex de la science-fiction.

 Avec des parents artistes et cinéphiles, il a eu ses premiers chocs spatiaux

dans les salles obscures (du côté…).

Son travail d’illustration et de sculpture a été sûrement influencé par les films suivants :

 Planète interdite de Fred McWilcox (1956).

 Barbarella de Roger Vadim et Jean-Claude Forest (1968). 

 2001 L' Odyssée de l' espace de Stanley Kubrick (1968). 

 La Planète des singes de Franklin J. Schaffner (1968).

 La Planète sauvage de René Laloux, Stefan Wul et Roland Topor (1973).

 Dark Star de John Carpenter, (1974)

 Star Wars , Un nouvel espoir, de George Lucas (1977).

 Alien, le huitième passager de Ridley Scott (1979).

 Métal hurlant de Gerald Potterton (1981)

 Alexis a vu les films précités entre ses huit et treize ans.

Il y a eu aussi la presse B.D. :

 Métal Hurlant (1974/1987), Ere comprimé (80’), Fantastik (80’), U.S.A Magazine (80’/ 90’)…

 Mensuels publiant des dessinateurs tels    que Gillon, Bilal, Caza, Moébius, Druillet, Corben

 Ajoutons encore une louche avec les auteurs de S.F. des années 30 à nos jours et mélangeons !…

 Le cocktail obtenu lui fait passer une scolarité un peu dans la lune.

 Hélas, la plupart de ses professeurs ne sont pas des spationautes dans l'âme !

Son travail pour les enfants ou les ados se retrouve imprégné par le fantastique :

 Albums jeunesse, photos, romans et sculpture en découleront.

 La métamorphose et la « biomécanique » sont des thèmes qui reviennent souvent

 et plus particulièrement dans les sculptures. 

 D'où l’utilisation de différents matériaux de récupération comme les éléments

 d’électronique ou les crânes d’animaux.

 - Alexis travaille souvent avec du public en atelier d’écriture ou de sculpture avec des écoles

 ou des centres de loisirs en France ou à l’étranger (Norvège, Maroc, Suisse, Proxima du Centaure…).

 Des créatures extraterrestres, navettes spatiales, droides ou  recueils de nouvelles naissent de ces rencontres.

 La science, la physique, l’astrophysique et le fantastique sont les thèmes les plus souvent abordés.

 Téléportez vous dans son univers… Ou voyagez en navette :

 à droite après saturne et deux fois à gauche une fois passée la ceinture d’astéroïdes!

 Bonne route!

 La totalité de l'exposition se trouve dans le diaporama ci-dessous: